« Faire le job »

 

Oh la belle expression brise-gonades que voilà. Aussi récurrente qu’inopportune dans le babil des politiques, « faire le job » sert désormais à évoquer sans rougir l’action de ces derniers, jusqu’au sommet de l’Etat. Exit les grands desseins d’une République de papa. Qu’on se le dise, nous en sommes au stade (ultime, se prend-on à rêver) où la logique gestionnaire en vigueur commande de « faire le job ».

Mais revenons à nos moutons, moutons.

Un beau jour, la gent cravatée a en effet estimé que traduire :

to do the job

par

faire le boulot

n’était pas encore assez décontract’.

D’où cet hybride franglais particulièrement malvenu, qui perd de vue l’idée de précarité liée chez nous audit job : sinon travail saisonnier, du moins contrat à durée déterminée, rien en tout cas qui marque une carrière au long cours. Désigner par ce terme un mandat, fût-il quinquennal, donné par le peuple, rabaisse donc le chef des armées au rang de jeune cadre dynamique.
Pire, assurer comme le premier alainminc venu qu’« il fait le job », c’est en définitive marquer contre son camp dans un grand sourire. Avec ses effluves de minimum syndical, l’expression ne fait que desservir l’intéressé, tout juste bon à expédier les affaires courantes.

 

On n’invoquera point ici les grands hommes d’antan avec des trémolos dans la voix ; n’empêche, faudrait voir à pas trop se plaindre si la fonction présidentielle se désincarne à la vitesse d’un Falcon avec des expressions pareilles aussi, les gars, faut tout vous dire…

Merci de votre attention…

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s