Artisanale bombe

 

Vous autres marathoniens courez désormais avec la peur au ventre. On se demande bien pourquoi : les bombes de Boston étaient « artisanales ». Fussent-elles sorties d’un moule industriel qu’alors là, on aurait vu ce qu’on aurait vu. Alors là, fouille ouille ouille.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

Que désigne ce curieux adjectif, au bout d’un moment ?
Le degré d’amateurisme des terroristes ? Si d’aventure vous connaissiez des professionnels, auriez-vous l’obligeance de faire péter leur carte de visite ? On a toujours deux-trois voisins à réduire en charpie.
La haute teneur quincaillère des engins ? Leur fabrication maison en amoindrit-elle la dangerosité ? Certes non. En les bourrant de bitonios susceptibles, une fois devenus projectiles, de faire un max de victimes, les poseurs ont mis toutes les chances de leur côté. Peut-on les qualifier de rigolos au motif qu’ils se trouvaient dans l’axe des caméras de surveillance ?
Sans compter l’injure faite aux artisans, qui se cassent la nénette par amour pour les gens au moins autant que pour leur métier. « Pour vous, l’Artisanat invente chaque jour » hein, au cas où vous l’auriez oublié. Pourquoi convoquer, à chaque explosion, une notion aussi éloignée de la haine aveugle que l’artisanat, son macramé, sa ferronnerie, ses ébénistes et autres bouilleurs de cru ?

Journaleux, avouez que c’est pour rendre plus saisissante l’image de djihadistes free-lance cherchant dans de la bonne vieille récup de quoi nous zigouiller. Des loups dans la bergerie, établis à leur compte, c’est ça qui fout les jetons. Alors que bombarder la gueule des civils, bon ben on s’en fout plein partout, peut-être, mais au moins le produit, on sait d’où il vient.

 

S’invite parfois, pour changer, l’une ou l’autre « bombe sale ». L’expression n’est pas plus heureuse, ni moins retorse : réfléchissez deux secondes, on devrait crier au pléonasme.

Les copains, une bombe est une bombe, hélas. Et si on laissait « la première entreprise de France » en dehors de tout ça ?

Merci de votre attention.

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s