Il est 20h ?

 

Honnir les journalistes est devenu un sport national. Certains s’entraînent tous les jours. Etrangement, ceux-là sont les plus prompts à causer en –ismes, tout en reprochant aux médias leur tendance à la simplification, au manque d’objectivité, à « ne pas dire la vérité ».
Les copains, c’est touchant de scruter le fond comme vous faites. Mais c’est pas la peine. Soyez à vos postes à 20h tapantes : le journal est déjà commencé.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

Il est 20h, bonsoir à t…

Stooooop-top-top-top.
Premier mensonge : il est diçneuf heures cinquante-huit. L’homme-tronc nous l’assène pourtant droit dans les yeux et, jusqu’à preuve du contraire, les fuseaux horaires concordent. Trafiquer le chrono au vu et au su de millions de gens venus sur la confiance, juste pour enquiquiner la concurrence qui en est au même point, si c’est pas misérable, ça.

Depuis que les deux chaînes en haut à gauche de la télécommande pédalent dans cette surenchère de cour de récré, à raison de deux minutes par édition, calculez le temps qu’elles nous ont déjà mis dans la vue. Vous avez deux minutes.

Le pire, c’est que les intéressées y croient vraiment, à c’t’histoire ! Un docu édifiant sur les coulisses du JT, tout frais pondu par France 4, file des haut-le-cœur à ce sujet. Tel invité se décommande in extremis ? Toujours moins grave que de lancer le générique après l’Ennemi. Comme il y a des électeurs indécis, des mous de la zappette s’amuseraient donc à papillonner d’une chaîne à l’autre aux alentours de 20h pour se fixer sur le premier journal qui démarre. C’est non seulement nous prendre pour des mouches, mais également se planter dans les grandes largeurs sur nos habitudes : on ne change pas de grand-messe comme de slip.
Journaleux, faites pas les étonnés si l’on accueille vos dires avec circonspection.

 

Mollo quand même avec la relativité d’Albert. Sans quoi la trombine du prochain président s’affichera à 19h57. Remarquez, ça 1) évitera de meubler, 2) détendra tout le monde, 3) permettra de lever plus tôt un suspense depuis longtemps éventé dans les états-majors et sur les rézosocios (via la Belgique). Pis surtout 4) niqués, ceux d’en face !
Et à la St-Sylvestre, plus de décompte. A quoi bon trépigner jusqu’à minuit quand on peut se souhaiter bonne année, c’est la bonne annééééée à 23h56 ? Beuh alors, kif-kif bourricot !

 

Avant l’heure, c’est pas l’heure. Quiconque dézingue une lapalissade pareille est un fou ou un éjaculateur précoce.

Marche exactement pareil à 13h, moins avec le journal de la nuit, dont la case est plus flottante. A tel point que la grille de rentrée à venir menace de le saborder.

Bonsoir, merci de votre attention.

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s