Déposer les statuts

 

A chose bizarre, mot zarbi. Sur un rézosocio dont le nom et l’intérêt m’échappent, il est de bon ton d’entretenir le feu en postant régulièrement un statut. Ne vous y trompez pas, rien à voir avec l’état civil quasi-immuable qui vous caractérise (blase, date de naissance, vie de famille). Au contraire, est prétexte à nouveau statut toute variation d’humeur, dont la planète pourra profiter en temps réel. Comme un blog alors ? La distance en moins, l’immodestie en plus. Titillez pas, hein.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

Voici, tirée du dico, la définition la plus proche de ce statut nouvelle manière :

Situation qu’une réalité occupe dans un contexte donné.

A des années-lumière de l’auto-mise en scène susdite, s’pas ? Quant aux

rapports légaux qui s’établissent entre les hommes en l’absence de tout acte de volonté de leur part,

voyez par quelle cyber-ironie notre statut du jour en est l’exact inverse : le rapport à sa communauté dont chaque mouton membre décide seul dans son coin en fonction de l’inspiration.

A l’instar des journaux de la veille, le statut est donc une denrée hautement périssable. Celui qui le poste en dit généralement trop ou pas assez, dans le but de susciter qui des pouces levés, qui des commentaires du troupeau :

[X] en mode véner.
[Y] est tro contante.
[Z] vient de faire une grosse bêtise.

C’qu’il faut pas faire pour se sentir exister, pfouaaah.

D’un clic incontrôlé, vous pouvez même « faire savoir à tous vos amis » de quand datent vos dernières emplettes en ligne et en quoi elles consistent. Je laisse à penser le scoop qui apparaît alors en guise de statut. Dans le genre servitude volontaire, on approche dangereusement du taquet.

 

Regrattons à la porte de l’étymo. Un statut n’est jamais que le résultat de quelque chose dont on a statué, de statuere : « établir, dresser, mettre debout ». Comme les statues des Romains, voui.
De là à en ériger une à Zuckerberg, faut peut-être pas pousser mémé dans les orties. Surtout si elle est en short.

Merci de votre attention.

 

2 réflexions sur “Déposer les statuts

  1. Bonjour,

    Je suis traducteur de logiciel, et je fait partit de ceux qui sont qualifiés de chiant, vu ma haine des approximations linguistiques. Ce mot « status » n’a pas le même sens en anglais que le même mot en français. Il s’agit typiquement de ce que l’on appel un faux ami. La traduction idiote du « status » anglais en notre « status » français, est une approximation qui viens ajouter une source supplémentaire d’indignation.

    La meilleure traduction de « status » dans ce contexte (car chacun sait que l’anglais est très contextuel) est « état ». Cela met tout de suite son statut dans un sale état.

    En espèrant avoir aidé…

  2. N’étant moi-même pas imbu de ma personne,
    et ne postant quasiment jamais sur mon compte,
    j’hésite furieusement à m’extraire de ce bourbier humain…

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s