Soyons précis

 

Il semble que sous couvert d’expressions zimagées, nous multipliions les approximations en oubliant la fière devise au fronton* de ce blog : « une erreur répétée n’a jamais fait une vérité ».
* frontispice ?

Mais revenons à nos moutons, moutons.

J’en veux pour preuve le désolant :

avoir un balai dans le cul.

Locution figée qui désigne des personnes dont la raideur est du même tonneau. Pourtant, a-t-on jamais vu dépasser de leur arrière-train la partie brosse ? Est-ce à dire que l’ustensile s’insère dans sa totalité ? On ne peut l’imaginer, même en cas d’orifice particulièrement dilaté. L’hypothèse est donc irrecevable, à moins d’avoir en réalité un simple

manche à balai dans le cul.

Imprécision, mère de malentendus.

 

Autre source de perplexité pour qui prend la peine de s’y arrêter,

avoir un poil dans la main

ou, pire encore,

un baobab dans la main.

Voyez où le bât blesse. Si cette terrible tare s’était avérée en un seul point de la planète, la communauté scientifique aurait accouru comme un seul homme et les photos de l’excroissance s’étaleraient partout. Par cette expression toute faite, on désigne clairement les individus soi-disant malformés comme des têtes de turc – quand bien même ils ne sont pas turcs. Par fainéantise sans doute.

 

Avoir le cœur sur la main

ne s’embarrasse pas plus de vraisemblance. L’opération implique pourtant un thorax assez mutilé pour y plonger une main ou pour qu’à l’inverse l’organe pendouille au-dehors, retenu tant bien que mal par la paume du pauvre bougre fauché par le shrapnel.
Dans tous les cas, on ajoute généreusement à l’aberration anatomique celle du langage. C’est du propre.

 

Et s’il vous arrive régulièrement d’

en avoir ras le bol,

qu’est-ce qui vous empêche de changer de bol ? Ou de casquette, de pif, de baigneur selon la circonstance ?

 

Quant à savoir s’il faut se mettre

en chien de fusil

ou

en chiens de faïence

laissons là ces divagations, non sans y jeter l’œil torve qu’elles méritent.

Merci de votre attention.

 

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s