« Tout au moins »

 

Alors que « tout au plus » n’en finit pas de montrer ses pecs, « tout au moins » se mange des râteaux à longueur de temps. D’ailleurs cette locution, êtes-vous sûrs de l’avoir déjà ouïe ? Ou seulement rêvée ? Ah.
Je vous comprends : plus moyen de vous défaire de cette idée.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

Tout freine les ardeurs dans le positif :

au plus

= au maximum ;

tout au plus

= à peine, tout juste, vraiiiiiment au meilleur du meilleur.

Mais en va-t-il de même dans le négatif ?

Si l’on répugne pour le moins à utiliser « tout au moins », c’est parce qu’

au moins,

au moins, n’a pas besoin de tout du tout : « au moins », c’est déjà le minimum.

 

L’adverbe siérait plus à

du moins,

qui, lui au moins, accepte tout. Moins y a moins valeur de seuil que de concession, comme dans

à moins que.

Du moins, tout du moins

= en tout cas, ou plutôt ou plutôt.

 

Dans ces conditions, « tout au moins » ne peut recueillir aucune faveur, surtout si l’exquis

à tout le moins

débaroule sur ses talons.

« Tout du plus » ou « à tout le plus » n’auront pas plus de chance.
A moins d’un miracle.
A plus.

Merci de votre attention.

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s