Enterrer les fils ?

 

De quel œil Thucydide (460-395 env. av. le Grand Khôn) aurait-il vu la manière dont nous enterrons nos fils ? Entendons-nous bien : pas nos rejetons mâles, les dispositifs de télécommunication et autres câblages que nous préférons planquer honteusement sous un tapis de bitume ou de mer. Le connaissant, il aurait pesté.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

Certains sites et forums se targuent d’ailleurs de tout nous révéler sur le sujet : et vas-y que je te creuse une tranchée, et vas-y que je te respecte les normes NF…
L’affaire remonte au premier câble transatlantique, dont la pose fut si épique (4 200 km, 7 000 tonnes, une âme de sept fils de cuivre pur gainé de trois couches de gutta-percha – tout ça pour caser « gutta-percha », tss) que depuis, chaque enfouissement de fibre optique est une victoire.

Mais pourquoi cacher ce fil que nous ne saurions voir ?

 

Car, ainsi que nous l’avons déjà évoqué dans ces colonnes, les fils sont la garantie, la preuve tangible que ça marche. Rendez-les invisibles comme ceux d’une marionnette et on sera tenté de croire, de façon totalement irrationnelle, que tout ça fonctionne ex nihilo, procède de la magie. Et le jour où l’engin n’en fera qu’à sa tête, on s’énervera l’écume aux lèvres, on se prendra la tête à deux mains et on bazardera cette cochonceté par la fenêtre en braillant des gros mots. Sans même pouvoir s’en prendre aux fils.

 

La faune ailée ne nous sait-elle pas gré d’avoir sorti de terre, tout exprès pour elle, nos lignes téléphoniques* ?
Autrement plus respectueux de la nature que les câbles sous-marins du Net ! Ceux-là sont si profondément ensevelis qu’ils découragent tout espoir de s’y poser, même pour les raies manta, avec leurs 1 360 kg.

 

Alors, pour les raies au moins, un bon geste : laissons les fils à l’air libre.

Merci de votre attention.

*

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s