Faut-il se fader des titres en « faut-il » ?

 

Faut-il que les journaleux soient aveugles tristes pour déplorer qu’on les dénigre et qu’au surplus on boude leurs feuilles de chou. Vu les titres qui s’y étalent, une remise de nez dans le caca s’impose :

Faut-il augmenter la TVA ?
Faut-il donner des fessées aux enfants ?
Faut-il avoir peur de la Russie ?

(exemples limités car moui c’est insupportable).
Comment voulez-vous qu’on morde à l’hameçon ?

Le but de la manœuvre est trop pévident : en posant ces questions à la khôn, les professionnels de la profession pèsent le pour et le contre en passant le plat sans prendre parti. Et s’en félicitent implicitement.
C’est bien simple, on devrait les remercier de tant de sollicitude.

Sauf qu’il se fourrent le doigt dans l’œil jusqu’à l’omoplate :
– on n’ira y voir de plus près que pour retrouver les arguments qui nous confortent ;
– sans avis préalable sur le sujet, on passera carrément son chemin ;
– depuis quand les médias préconisent-ils ce qu’il « faut » penser ?

A l’aune du fameux mot de Godard :

l’objectivité, c’est 5 minutes pour Hitler, 5 minutes pour les Juifs,

voici l’accroche qui nous pend au blair :

Faut-il interdire les chambres à gaz ?

Voyez bien que c’est plus possible.

ordinateur

Or donc, quelle attitude adopter ?
Réagissez en lecteur civilisé.
Plusieurs options s’offrent à vous :

 

♦  Auprès de leur patron, négociez plus de temps pour vos scribouillards chéris. Après tout, ils ne deviennent moutons que parce qu’ils pissent de la copie à flux tendu. Si seulement on leur permettait de se creuser les méninges, sans doute pondraient-ils des tas de titres appétissants, les ventes repartiraient et tout le monde serait drôlement content.

 

♦  En attendant, rendez-vous à la rédaction la plus proche et exigez, en tant que fidèle lecteur, que soient retirés avant le bouclage tous les titres commençant par « Faut-il ? ». Si dans l’édition du lendemain vous découvrez des « Doit-on ? » à chaque colonne, mangez-vous les gonades.

 

♦  Une fois dans la place, hackez le logiciel de traitement de texte pour qu’arrivé au trait d’union, un bug provoque l’implosion de la machine.

 

♦  En réponse aux questions ci-dessus, accolez respectivement de grands « non », « oui » et « et comment » chez le kiosquier.

 

Flegme et dignité, montrez de quel bois vous vous chauffez.

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s