Vive le Roi

 

Le Roi est mort ; vive le Roi !

Dans le genre « tout et son contraire », on est quand même fortiche, y’a pas.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

Faut-il rappeler que nous nous farcîmes un empereur quinze ans tout juste après la Révolution. La force de l’habitude nous fait faire de ces choses.
Il est vrai que sous la royauté, le trône ne devait jamais rester vacant au moment où cannait un souverain.

D’où cette expression pour le moins ambiguë si l’on ne sent pas que le disparu et son successeur sont deux personnes différentes.

Le Roi est mort ; vive le Roi !

Abusés par le charme de la symétrie, avouez qu’on peut tout imaginer.

Qu’il y ait une vie après la mort, par exemple. Hautement improbable puisque chacun sait que c’est tout le contraire : mort après la vie. Ce qui incite certains à courir se planquer sous des mitres et des turbans, les pauvres.

Ou alors, le roi en question serait un mort-vivant. Là encore, on n’a pas souvenir d’un Louis le Zombie dans les dynasties connues.

 

A moins que « vive » ne soit en fait une interjection, rétive à toute conjugaison :

Vive Tintin !
Vive Milou !

Ce qui explique que rares soient les ceusses à s’exclamer encore :

Vivent Tintin et Milou !

et autres vivats appuyés.

Littéralement « que vive » + sujet, vive signifierait alors hourra ou « faites du bruit pour » si l’on tient à passer pour branchouille.
De toute manière, la longévité d’un roi dépasse allègrement celle de ses sujets. Qui n’ont donc pas besoin de fayoter.

Merci de votre attention.

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s