« 2.0 »

 

On serait vous, on éviterait de dire « 2.0 » à tout propos. Sur l’échelle de Richter du ridicule, l’expression a été mesurée à 9.0, ce qui est énorme.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

A la fin du dernier siècle, on ne se ruait pas encore sur un moteur de recherche tout blanc et les modems se connectaient en faisant SHHHHXRMTPVHZDXMRKJXW*. La préhistoire du ouèbe. Celui-ci, dit-on depuis, est passé à sa version « 2.0 », à l’instar, dit-on toujours pour paraître dans le coup, de n’importe quel domaine ayant connu un progrès plus ou moins spectaculaire.
Ainsi,

l’élevage « 2.0 »

a récemment retenti sur une antenne au-dessus de tout soupçon.

Le « 2.0 » aurait-il donc à ce point bouleversé nos habitudes de surf ? Ça reste à voir. De l’aveu même des conférenciers états-uniens auteurs de la formule,

the « 2.0-ness » is not something new but rather a fuller realization of the true potential of the web platform.

Partage de contenus, rézosocios rudimentaires, blogs, encyclopédies interactives, tout ça existait déjà mais a bourgeonné grâce à des interfaces moins austères et plus simples d’utilisation. Une révolution sans le r, en gros.

 

Qui, de plus, remonte à 2005. A l’heure qu’il est, on en serait plutôt à « 3.0 », si toutefois on continuait à se la péter.

Car sous des dehors de précision technique, ce chiffrage ne repose sur que dalle, si ce n’est la volonté – payante – de marquer les esprits.
« 2.0 » est donc une coquille vide, venue à éclosion après l’éclatement de la « bulle » Internet de 2001. Quasiment fossilisée en adjectif depuis, elle revient à dire « 2e du nom ». A ceci près que la génération précédente y est mise au rencart sans autre forme de procès.

 

Comme quoi, un petit vocable informatique et ça repart. Les partis politiques l’ont bien compris, qui en mal d’idée valable préconisent de « changer de logiciel » dans un grand sourire. Comme si les logiciels étaient interchangeables.

Elles sont zéro, ces expressions, un point c’est tout.

Merci de votre attention.

 

* ou XTVFDGLPNKHTZWPVQHHHHHHHHHHH selon les modèles.

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s