Plancher

 

Contrairement aux Zaustraliens qui marchent au plafond, nous ne cessons d’arpenter le plancher. Non que nous nous enrichissions tellement à son contact mais à l’échelle de toute une vie, ça chiffre. Quant aux mouches zaustraliennes, il suffit de disposer le papier tue-mouches en stalagmites.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

C’est qu’on l’aime, notre plancher. Outre le « plancher des vaches » que nous nous languissons de retrouver, y’a qu’à voir comme nous usons des vigoureux « débarrasser le plancher », « peine plancher » ou « pied au plancher ». Alors que, manifestement, le revêtement susdit n’en est point.

 

Comme pour plafond, on n’a pas fait dans la dentelle : un plancher est fait de planches, les p’tits gars.

Depuis 1150, gaffe aux échardes : « sol de la pièce, constitué d’un assemblage de bois assez rudimentaire ». Et vingt berges plus tard : « ouvrage qui, dans une construction, constitue une plate-forme horizontale au rez-de-chaussée, ou une séparation entre deux étages ».

Depuis, les fabricants de maisons versent dans le surréalisme le plus complet avec leur

faux plancher,

« plafond établi au-dessous du plafond réel de manière à diminuer la hauteur d’une pièce » (c’est dire le degré de fausseté).

Ou encore le fameux

parquet flottant.

En zone inondable ?

 

Considérons notre planche. Tire-t-elle son nom de sa surface plane ? Pas si vite. Le bas latin planca a été raboté de palanca, « phalange ». Mots jumeaux et pour cause : entre le gréco et le romain, le h se fait aspirer systématiquement. Phàlanks signifiant « rondin de bois » ou « bâton » mais aussi « bataillon en rangs serrés », on pige mieux pourquoi nous avons conservé ce dernier sens, jusque dans le promiscu phalanstère.

 

Section verbes, plancher doit lui aussi une fière chandelle à planche, le tableau noir où l’on passait l’examen.
Et si un pro vous conseille de planchéier, donnez-lui du balai avant qu’il ne planchie partout.

Enfin prudence : ce n’est pas parce que certains établissements servent à la plancha qu’on peut y manger par terre.

Merci de votre attention.

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s