Jamais

 

Il ne faut jamais dire jamais.

Par cet optimisme animé, Fievel délivre à tue-tête l’un des paradoxes les plus intéressants de la langue. A méditer longuement, comme cet adage lennonien :

Life is what happens to you while you’re busy making other plans,

autre manière de dire qu’on ne sait jamais.

But revenons à nos moutons, moutons.

On l’a vu, jamais marche avec la négation. L’adverbe se laisse pourtant malaxer jusqu’à virer sa cuti : « si jamais » = d’aventure, « à jamais » = pour toujours, on n’invente rien. La locution « au grand jamais » le substantive carrément.
Ainsi, sous ses airs de ne pas transiger, le drôle cache un cœur tendre.

 

Ohé ohé, pour rappel, il était un petit navire qui n’avait ja, ja, jamais navigué. Or çà, n’aurait-on pas vu ja quelque part ?
Ça se confirme au pied de l’arbre généalogique.

« Ja non… mais », dès le Xe siècle, évoque un fait appelé à ne jamais se reproduire. La locution, chahutée dans le voyage, se fige en « ja mais ne ».
Evacuons ja tout de suite – son sens en ancien français, précisément. Dans « des ja » (« dès à présent »), il file aussi vite que son aïeul latin jam, « maintenant, dans un instant ». Onomatopée comme boum ou vlan ?
Vous n’y êtes pas. Jam n’est jamais que diam, forme collatérale de diem, ce « jour » bien connu des carpettes qui en profitent pour ne rien branler.

 

Jamais au sens positif avait donc tout loisir de se radiner au XIIe siècle : « un jour dans le futur » ou « à partir de maintenant et dans l’avenir ». Quel adverbe épouse désormais ce sens ? Je ne vous le fais pas dire.
Mais, hors objection, ne se niche donc pas uniquement au sein du délicieusement suranné « n’en pouvoir mais ». Et comment traduire « ja non… mais » autrement que par « jamais plus » ? Si le mais originel est un plus déguisé, il faut en blâmer le latin magis, anciennement magnus (on saisit mieux la supériorité) puis magius avant qu’on ne le bouffe de tous côtés.

 

Avouez qu’on n’a pas toujours droit à pareil festin.

Merci de votre attention.

 

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s