Comment devenir commissaire d’exposition quand on est soi-même une bille en arts pla ?

 

Avant même de commettre croûte sur croûte, embrasser la carrière d’artiste maudit ne vous a jamais tenté.
Vous avez eu l’intelligence de ne pas en tenir rigueur aux plus doués que vous. Et, au contraire, de mettre en valeur leur travailvail. C’est tout à votre honneurneur.

 

Cela vous rend-il plus légitime pour autant comme commissaire d’exposition ?
A première vue, oui : personne ne vous voit souffrir pendant que vous recousez ce qui vous reste d’orgueil.
Mais c’est aussi une vengeance qui ne dit pas son nom. Les œuvres de Tartempion existent parce que vous l’avez décidé. Et si l’expo est réussie, vous pouvez vous en attribuer 50% du mérite. On peut dire que vous aurez fini par la gagner, votre croûte.

expo2

Aussi, n’hésitez pas à en faire des tonnes. Commencez par amadouer le cercle des critiques, dans le même bateau que vous. Et prenez par l’épaule le journaleux de base afin qu’il pose un regard émerveillé sur toutes choses comme, croit-il, les non-spécialistes auxquels il s’adresse.

 

Or donc, quelle attitude adopter ?
Réagissez en résilient civilisé.
Plusieurs options s’offrent à vous :

 

♦  Prenez des cours de talent accéléré, si possible avec l’artiste exposé, vous ne trouverez pas meilleure école. Avec le temps, l’élève finira bien par dépasser le maître.

 

♦  Votre palette n’est pas moins large que celle de vos poulains. Piochez à loisir dans les épithètes roboratif, décalé, puissant, charnière, cimaise de 12, qui serviront pour tout.

 

♦  Faites-vous fort d’expliquer ce que l’artiste a voulu dire. Préférez les rétrospectives, il ne sera plus en état de se défendre.

 

♦  Si le vernissage ne fait pas le plein, saccagez tout à la nuit tombée. Pour vous, un exutoire, pour le tartempionnisme, une publicité inespérée. Profitez-en pour ressortir à la cantonade l’adjectif dérangeant, que vous n’aviez pas encore casé.

 

Flegme et dignité, montrez de quel bois vous vous chauffez.

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s