Comment neutraliser celui qui beugle à 2h37 ?

 

Il y a des fous sympathiques. Pas lui.

Personne ne beugle à 2h37 du matin sous les fenêtres, même à lui, ça n’a pas dû échapper. Contre toute loi physiologique (sans parler de bienséance), il s’en est pourtant fait une spécialité. Histoire de sortir du lot, sans doute.

Ses borborygmes retentissent donc dans la nuit à intervalles réguliers. Et de rue en rue, ce qui, vu le temps d’enfilage d’une robe de chambre et de vos savates, rend très difficile l’admonestation de vive voix.

 

Au-delà du fait que la case qui lui manque est pleine à ras bord de piquette, l’homme est très malheureux. Mais aussi – et surtout – très khôn. Il conviendra d’abréger ses souffrances sans angélisme ni apitoiements excessifs.

 

Or donc, quelle attitude adopter ?
Réagissez en ouvreur d’œil civilisé.
Plusieurs options s’offrent à vous :

 

♦  L’individu, semble-t-il, ne dort jamais. N’allez pas lui faire remarquer que vous ne demandez que ça : il n’en voit pas l’utilité. Disposez plutôt des pièges à khôns dans tout le quartier, c’est pas ça qui manque.

 

♦  Criez plus fort que lui. Attention, même avec de l’entraînement, vous n’y arriverez pas seul(e). Installez sur toute l’habitation un système de haut-parleurs qui diffuseront vos « taaa gueuuuuuuule » jusqu’à la banlieue de Jupiter.

nuit2

♦  Travailler de nuit juste pour éviter son manège ? Le bougre a tout prévu et vous suivra à la trace, car les boulets ne meurent jamais. Décalez plutôt vos horaires pour ne vous coucher qu’à 2h38, une fois le dernier beuglement éteint.

 

♦  L’écriteau « attention, chien méchant » n’aura qu’une portée limitée. La terreur nocturne ne se gratte déjà pas pour vous, il n’aura aucun scrupule à réveiller un clébard, montrerait-il les dents. Agitez plutôt la menace d’autres prédateurs : « attention, gorille mangeur d’hommes » ou « attention, poulet en faction ».

 

Flegme et dignité, montrez de quel bois vous vous chauffez.

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s