Anti-âge

 

Demander son âge à quelqu’une passe pour le comble de la muflerie. S’il s’agit de quelqu’un, tout rebaigne. Encore un mystère qui n’a pas fini de nous lanciner.
Pourtant, on n’est pas des perdreaux de l’année.
Poil aux nénés.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

Ne pas parler d’argent, passe encore ; la question n’a aucun intérêt. Mais d’âge ? De surcroît, vu la courbe de l’espérance de vie, un faciès de sexagénaire femelle ne fait plus flipper comme naguère lorsqu’il allait du flapi au fripé.

On comprend à la rigueur le tabou des kilos, savamment entretenu par un vocabulaire choisi. D’ailleurs, à moins de n’avoir strictement rien d’autre à foutre, on ne joue jamais aux devinettes avec le poids des dames.

Par contre, avec l’âge, qu’est-ce qu’on rigole ! Le passer sous silence permet tous les pronostics. Et accessoirement de s’étriper avec autrui, qui, faute d’informations précises, ne donnera jamais à Untel le même que vous. Si bien qu’une fois l’âge divulgué, les opinions continueront de diverger quant à savoir s’« il les fait » ou si « la vache, il les fait pas mais jamais de la vie ».

 

Evoquer l’âge du capitaine induit donc ce type de médisances. Est-ce pour cette raison que les hypocrites gens bien élevés tournent de l’œil à cette idée ? Ou y aurait-il pour les gonzesses, plus que pour les zhommes, matière à rougir du nombre d’années au compteur ?
C’est ainsi : de même que les princesses ne font pas caca, elles n’ont pas d’âge – communicable, du moins.

C’est ce que toute la cosmétique tente de leur inculquer à grands coups de « révolution anti-âge » dans la gueule. Notez comment le concept, qui jouait jusque-là sur l’« anti-vieillissement », a bifurqué en douce à la faveur d’une patte d’oie. Prochaine étape : « anti-vie » et c’en sera fini.

 

On peut être coquet(te). Mais croire à cette histoire d’anti-âge, c’est nier sa finitude. On a les religions qu’on peut.
Le budget de celle-ci règlerait le problème de la faim dans le monde, à défaut de celui du temps qui passe.

Merci de votre attention.

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s