Sable

 

En ces temps moites, certains rêvent de sable comme d’autres d’altitude ou de barbe à papa. Ajoutez « mouvant » et le rêve devient cauchemar. Au moins, altitude est préservé. Barbe à papa aussi, à cause du pléonasme.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

C’est très surfait, le sable. Rappelons qu’il consiste en un

matériau granulaire constitué de petites particules provenant de la désagrégation d’autres roches dont la dimension est comprise entre 0,063 (limon) et 2 mm (gravier). Sa composition peut révéler jusqu’à 180 minéraux différents (quartz, micas, feldspaths) ainsi que des débris calcaires de coquillage et de corail.

Bref, un beau bordel.

Version transalpine :

tipo di suolo composto da grani medio-piccoli, poco fertile e permeabile, derivato dalla frammentazione di rocce sedimentarie, dall’aggregazione di minerali o dalla decomposizione di esseri viventi.

Limpidissime. Voyons l’érosion en accéléré.

 

Né en plein XIIe du latin sabulum, sable reste encore insaisissable trois bons siècles. Se faisant parfois appeler soble, on hésite sur son genre jusque fin XVe. Il a l’honneur de s’écouler dans le sablier depuis 1552, ce qui représente un bon paquet de sabliers.

 

L’herbe est plus verte ailleurs, paraît-il. Mais quid du sable ? Ne vous en déplaise, le sabbia transalpin comme l’anglais et l’allemand sand proviennent du même limon indo-européen bhes-, « répandre », pilé en s- pour y accueillir le « gravier » bhlo-ô.

Pas étonnant qu’on en retrouve partout ! En cuisine (« pâte sablée », « petits sablés »), dans les « rouages » (un seul grain et c’est le blocage), dans les couples infernaux sableux/sablonneux (selon que le terrain contient du sable ou en est recouvert) et « sabler/sabrer le champagne » (controverse qu’il serait vain de vouloir éteindre à cette heure).

Quant au « marchand de sable », on ne le voit jamais. Encore une histoire pour nous endormir, si ça se trouve.

Merci de votre attention.

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s