Un petit pet pour l’homme

 

Nous pouvons fissurer l’atome, fouler la lune, électrifier une voiture, lui faire faire un créneau toute seule et bientôt nous téléporter avec une appli quelconque. A quand le recyclage du pet ?

Mais revenons à nos moutons, moutons.

N’oublions pas qu’il remonte à la nuit des temps, bien avant le langage, le feu ou le premier cassoulet. On ne fait pas plus antique que le pet. Aussi loin qu’il y eut un fion, le pet suivait.
Pourtant, personne à ce jour n’a vraiment cherché à l’apprivoiser.
Tout juste a-t-on mis au point des parades : rétention, discrétion travaillée (technique du « soufflé »), dire pardon… Rien qui évite la gêne pour soi comme pour autrui.

 

D’ailleurs, les scientifiques ne planchent même pas sur le sujet, comme s’il était tabou. Alors qu’entre nous, est-ce si insurmontable d’emprisonner un gaz, a fortiori nocif comme le méthane des vaches ? Un crime environnemental sur lequel tout le monde ferme les yeux et les narines. Nous sommes en train de tout foirer, avec nos inconséquences.

 

A notre décharge, le pet est extrêmement volatil. Nous l’avons tous constaté, notamment en ascenseur. Mais le nœud du problème, c’est qu’il sent, et pas toujours la rose. A hauteur de 1% des gaz expulsés, certes, mais il schlingue que c’en est une infection.

 

Certains font déjà commerce de désodorisants, qui à la fraise, qui au chocolat… Quel est l’intérêt d’un pet qui sent le chocolat ?

Soyons sérieux. A raison d’1/2 L en moyenne de ruines lâchées quotidiennement, ne vaut-ce pas le coup de convertir cette énergie en carburant ? Sur le principe du filtre à particules, une poche à pet personnelle appliquée au popotin permettrait de péter en préservant les générations futures ainsi que l’entourage immédiat.

 

Chercheurs, à vos postes. Il ne tient qu’à vous que tout ne nous pète pas à la gueule.

Merci de votre attention.

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s