Tronçonneuse

 

On s’en fait souvent tout un film. Or, une tronçonneuse ne sert jamais qu’à débiter en tronçons, qui eux-mêmes ne sont jamais que des petits troncs.

Mais revenons à ce qui n’est jamais que des moutons, moutons.

Ça ne vous rappelle pas le coup du « petit garçon », cette histoire ? Garçon est à gars ce que tronçon est à tronc : une demi-portion, maximum. Heureusement, pas de « garçonneuse » à l’horizon pour débiter des garçons. Dans ce cas-là, on emploiera plutôt le terme de « mère ».

Pour autant, n’allez pas mettre à toutes les sauces le diminutif -on. Lardon oui, dindon non. Traitez un dindon de petite dinde, vous ne vous y risquerez pas deux fois. Ponton, aiglon, Marion, trois fois oui mais sermon, aviron et tromblon repasseront. Quant à melon, mieux vaut ne pas le mêler à tout ça.

 

Une tronçonneuse, avant même de faire du petit bois, suffit à abattre un tronc. Lequel se définit, rappelons-le, comme la

partie d’un arbre comprise entre les racines et la naissance des branches maîtresses, constituée de tissus ligneux au centre (cœur) et de tissus mous à l’extérieur (écorce).

On ne saurait mieux dire. Si la vie pouvait être aussi limpide que le dictionnaire.

De là « tronc commun », « homme-tronc » et autres tronquer tout aussi radicaux.

 

trunc en 1155, il traverse la Manche sans encombres (trunk : « malle » en bois, truncate : « tronquer »). Et quand on dit « traverser », c’est précisément le sens de la racine indo-européenne tere-, sur laquelle pourrait bien avoir poussé la souche latine truncus, qui fait référence à une « coupe » ou une « mutilation ». Ce qui expliquerait à la fois tranche et tronche, ce « tronçon de bois gros et court » encore en vigueur au siècle dernier.
Pour ce qui est de « traverser », transit et très se défendent pas mal non plus, de même que les anglais thrill (« frisson ») et through (« par, à travers »). On traduit par pure charité.

 

Dans ces conditions, confondre tronçonneuse et élagueuse, c’est vraiment de la mauvaise volonté.

Merci de votre attention.

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s