Repas

 

Persuadés que petit déj, déjeuner et dîner sont des gros ringards, certains voudraient faire passer brunch et apéro dînatoire pour des repas. Bien tenté.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

Les grignoteurs de salon perdent de vue l’essentiel : on est censé être repu après un repas. Verbe repaître, mes moutons. Et donc paître. Nous autres champions de la gastronomie ne sommes pas des veaux pour rien.

 

Et qui dit paître dit pâtre et pâturage. Circonflexes typiques hérités de l’ancien français past, « nourriture », piquée au latin pastus, on vous le donne en mille, « pâture », cuite sur pascere, « faire paître, nourrir ». L’italien lui-même a gardé dans son jus pascolare, « paître ».

 

Pas étonnant que le premier repast officiel porte encore la marque des labours de 1160. En plein milieu du XIVe siècle, il désigne encore la « nourriture des animaux » sans que personne ne s’émeuhve.
Aujourd’hui encore, pastoral, pasteur fleurent bon la nature et la bergerie. Même le bon lait pasteurisé. L’agneau pascal, lui, s’est fait voler la vedette par le lapin, si c’est pas malheureux.

 

Ingrédient sine qua non : l’indo-européen pa-, « nourrir », qu’on retrouve aussi bien dans le pain, les pâtes ou les patates que le panais (latin pastinaca, de pastinare, « houer ») voire le pastis.

Autant dire que repas n’aura pas mis longtemps à la cracher, sa pastille.

 

Et si on était parti de rassasier ? Ç’aurait donné un mot ressemblant vaguement à satiété. Imaginez les jeux de mots possibles avec assiette et les fous rires y afférents, ceux où on recrache tout par les trous de nez.

 

Décidément, on n’est jamais repu d’étymo.

Merci de votre attention.

 

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s