Délivrer

 

Délivrer, l’inverse de livrer ? Vous délirez. Ne me dites pas que dé- serait privatif comme ceux de débarrasser ou de dépêcher ! D’ailleurs le fait qu’on ait formé délivrance (et non son corollaire « livrance ») plaide pour un verbe d’un seul tenant, pensez pas ? Epineuse question. Dépêchons-nous de nous en débarrasser.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

Délivrer peut s’entendre de deux manières : celle, bien connue des super-héros, au moment de venir sauver quelqu’un des griffes de quelqu’un d’autre ; celle, bien connue des facteurs (costume différent) qui « délivrent le courrier ».

 

Quiconque a vécu en 1050 se souvient de l’adjectif delivre, « libéré (de) ».
Ah, on le subodorait depuis le début, il y a de la libération là-dessous. Deliberare, en latin d’Eglise, vient en effet du transparent liberare, en latin normal. Comme quoi les curetons ne sont jamais les derniers de- qu’il s’agit d’en rajouter une couche.

Parenthèse : ce deliberare aurait-il pas donné délibérer et, dans ce cas, quel rapport avec notre délivrer ? Aucun, messeigneurs : si délibérer signifie peu ou prou « prendre une décision en pesant le pour et le contre », c’est qu’il vient de librare (« peser, soupeser »), construit sur le substantif libra (anciennement libera), la « balance ». Une livre d’infos comme celle-là et on peut s’égayer tout un week-end.

 

Mais revenons à libre.
Coquins comme nous sommes, on en avait bricolé vers 1200 une première version, l’adjectif liure. On pige mieux maintenant le v de délivrer, n’est-il vrai ?
Libre a été intégralement pompé sur liber (latin, latin chéri), qui lui-même descend d’un ancêtre indo-européen commun, leudh-, littéralement « s’élever, grandir ». Et, au terme d’obscures circonvolutions, « peuple » en tant qu’assemblée d’hommes libres. Le Leute allemand lui doit une fière chandelle, au passage.

 

Mais l’heure tourne et on n’a toujours délivré aucun « courrier », avec ça.
Sens figuré remplaçable par « remettre », ce que certains expliquent en faisant l’analogie avec la remise des prisonniers délivrés.
Aux zautorités compétentes et contre signature, ça va de soi.

Merci de votre attention.