Le Tout-Paris

 

A peine les vedettes de la capitale convergent-elles en un point que « le Tout-Paris » se presse comme un seul homme. Si vous loupez le coche, c’est que vous habitez en province. Ou que vous avez mieux à faire.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

« Façon de parler », objecteront les pique-assiette à propos de la mondanité susvisée. Evidemment, les 2 220 445 habitants au dernier recensement ne tiennent pas « tous » dans la salle. Ni même dans le métro, toutes rames confondues. En se tassant bien, il faudrait 28 Stades de France pour accueillir « le Tout-Paris ». Et encore, à Saint-Denis.

D’ailleurs, « tout » Paris n’est pas convié. Seulement la crème de la crème, les gens les plus en vue sur la place de Paris. Mais laquelle ? Faubourgeois, persona non grata, bref, le tout-venant, lui, reste à la porte. Sous des dehors affables, « le Tout-Paris » suinte du plus exécrable entre-soi.

 

Pour mieux mesurer l’afféterie de la formule, transposez donc à d’autres métropoles : le « Tout-Touquet », le « Tout-Ouagadougou », le « Tout-L’Os-en-gelée »…
Car l’agglomération doit avoir une certaine taille, afin que la proportion de têtes connues, rapportée à la population locale, donne l’illusion que « toute la ville » est de sortie.

 

Et encore, en parlant d’autochtones uniquement. Mais supposez qu’on embrasse vraiment « tout Paris », pigeons et monuments inclus. Avec des si, on pourrait mettre tout ça en bouteille. Et d’ailleurs, où s’arrêter ? Le ciel par-dessus les toits fait-il partie du lot ? Tu parles, Charles.

Réflexe, en présence d’un aréopage, on métonymise à tout-va :

toute la famille est réunie.

Jusqu’au dernier arrière-grand-oncle ? Si celui-là se rameute, on veut bien croire en la « toute-puissance » divine.

 

Rêver d’absolu est plus fort que nous.
Total : on se frustre et on en veut à la terre entière.

Merci de votre attention.

 

Fulgurance #29

Interlocuteur d’une fois unique :
celui qui, dès qu’il entre dans la salle, tape des mains pour juger de l’acoustique (ou dit « Beethov’ », c’est le même).