Gorge

 

Filles du sexe féminin, aviez-vous déjà réalisé que vos soutifs portaient le nom de « soutien-gorge » ? Etrange, non ? Et hypocrite : l’attirail est placé bien plus bas que ladite gorge. A tout prendre, « soutien-seins » aurait été plus proche de la vérité.
Pourquoi pas nez à la place de bouche, tibias au lieu de pieds ou bite pour khôuilles, pendant qu’on y était ?

Mais revenons à nos moutons, moutons.

Comme se tuent à le dire tous les bons dicos, la gorge désigne la « partie antérieure du cou de l’homme ». Dans le cas de la femme, on l’a vu, on cherche péniblement à la faire équivaloir à poitrine.

En y regardant à deux fois, d’aucuns s’accordent à dire qu’une gorge n’est autre que la « cavité intérieure du cou à partir de l’arrière-bouche », autrement dit la dernière station avant l’œsophage. D’où cette si charmante expression naissant aux premiers frimas :

J’ai mal la gorge.

Lysopaïne, mon p’tit.

Sans oublier les multiples sens de la belle : « vallée étroite et encaissée » (les gorges de l’Ardèche), « partie évidée, étroite et allongée dans une pièce métallique » (gorge d’écoulement), etc.

 

Avant le début du XIIe siècle, aucune chance de se racler la gorge par chez nous. Les cieux étaient sans doute plus cléments qu’à notre époque avec toutes leurs fusées ah la la.

Nous avons fait nôtre le latin populaire gurga, venu du plus classique gurges, « tourbillon, gouffre, abîme » (comme les gorges de l’Ardèche voui voui).
Par mimétisme phonétique avec la noyade ?
Toujours est-il qu’on retrouve des traces patentes de gurges dans ingurgiter, et du vieil indien gargarah (apparenté à notre gorge) dans gargarisme et se gargariser. Le tout provenant du radical indo-européen commun ger- recouvrant l’idée de « manger » ou de « dévorer » – autre lointain cousin de gurges (omni-vore, vorace…).

 

Si bien que dévorer des yeux une fille du sexe féminin, hein, personne n’est dupe : c’est la gorge qui est en ligne de mire.

Merci de votre attention.

 

Publicités

Une réflexion sur “Gorge

  1. voilà la boucle bouclée ! merci de ces circonvolutions qui démontrent, si besoin était, que le soutien-gorge est bien nommé !

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s