Les poussettes

 

Selon une étude réalisée il y a un instant auprès du dernier parent de chérubin croisé dans la rue, pousser une poussette multiplie par 75 le taux de sans-gêne dans le sang.

Mais revenons à nos moutons, moutons.

Notez qu’il faut déjà une prédisposition au sans-gêne pour colporter le virus. 0 multiplié par 75 donnant toujours 0, l’engin dans les mains d’un individu normal ne causera pas de trouble à l’ordre public.

Car il n’y a pas plus incontrôlable qu’une poussette lâchée dans la foule. Si ce n’est deux poussettes lâchées dans la foule. Et malheur à qui ose se mettre en travers du chemin : il a toutes les chances de se faire ratiboiser les pompes. En tant qu’être inférieur n’ayant pas de progéniture à pousser, il n’a que ce qu’il mérite.

 

Que le pousseur ne demande pas son avis aux quidams, passe encore. Mais à l’occupant de la poussette ?
On a tendance à l’oublier : jusqu’à preuve du contraire, il y a un gniard là-dedans. Et c’est un minimum ; on ne parle pas des tanks pour jumeaux, triplés ou plus si affinités. N’est-ce pas faire particulièrement peu de cas dudit gniard que de le traîner partout tel un toutou à sa mémère ?
Si celui-ci pouvait parler (au lieu de buller dans son coin entre deux crises d’impolitesse), il commencerait certainement par déplorer l’incongruité de sa situation. De quel spectacle peut-il bien profiter à hauteur de poussette ? De paires de genoux – ou d’arrières de genoux (si quelqu’un connaît le nom de cette partie du corps, qu’il crache le morceau).

La poussette est une machine à frustrer bébé. Ou à devenir agoraphobe, chez les géniteurs les plus criminels. Si le nourrisson se sent plus tard autorisé à foncer sur les routes, faudra pas venir chouiner.

 

Fort à propos, militons pour l’instauration d’un permis poussette. Intégré au permis de pondre, pour bien faire.

Merci de votre attention.

 

Publicités

Vous diriez même plus :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s